Venise insolite et secrète

Les amateurs et connaisseurs vous le diront, pour apprécier Venise, il faut savoir s’y perdre. Apprendre à lâcher prise pour déambuler sans fin dans les rues tortueuses et surprenantes de la lagune. Mais il est de nombreux éléments que l’on ne repère pas ou peu, par méconnaissance, et ne sachant pas non plus vraiment à quoi ce que l’on a sous les yeux correspond.

Ce guide propose des ballades insolites, des idées de visite que l’on ne trouve pas dans les guides habituels, et que l’on ne connaît pas non plus facilement en cherchant par ses propres moyens. Thomas Jonglez et Paola Zoffoli poussent des portes dissimulées pour offrir à chacun une autre vision de la ville et dévoiler des trésors bien cachés jusqu’ici.

Mais il propose aussi et surtout d’ouvrir les yeux, prendre le temps d’observer les murs, les ponts, les rues, pour apprendre à connaître Venise de l’intérieur. Chaque piste est complétée par un point historique, des compléments d’information, d’autres visites aux alentours, voire même des endroits où manger un morceau. Des détails à observer, dans des lieux que l’on connaît très bien ou peu, détails développés pour en connaître l’origine et l’histoire. Des jardins, des lieux peu fréquentés ou peu ouverts, avec des conseils pour y accéder, la période de l’année ou de la journée. Des lieux incontournables très visités vus cette fois-ci de manière différente, à des moments plus appropriés, et puis des endroits plus excentrés, moins connus et plus tranquilles.

Ce guide est fouillé et très documenté, l’avantage lorsque ce sont les habitants eux-mêmes qui partagent leurs connaissances et leurs idées.
A l’usage, ce guide est également très bien conçu puisqu’il propose à la fois un sommaire détaillé par quartiers, ainsi qu’un index thématique, le tout agrémenté de nombreuses photos.

Un livre pour touristes curieux, voyageurs qui découvrent Venise ou visiteurs chevronnés, et pourquoi pas pour les habitants eux même, pour redécouvrir leur ville, dans sa globalité et sa richesse.

En 2003, les éditions Jonglez sortaient leur premier guide insolite et secret sur Bruxelles. Depuis, plus d’une vingtaine de guides ont vu le jour, toujours sur le même principe, permettant de sillonner différemment une ville ou une région, en France ou en Europe.
Des guides écrits par les habitants, pour offrir aux visiteurs une vision plus singulière de leur coin. Des secrets jusqu’ici bien gardés, désormais dévoilés dans ces pages.

« Les jardins potagers du palais Minotto

Juste au pied du pont del Cristo, près de l’église de l’Angelo Raffaele, on peut lire une plaque discrète sur une petite porte qui donne sur le quai. Ouverte quand vont et viennent les responsables des jardins potagers (c’est-à-dire presque tous les jours), elle permet d’accéder au surprenant domaine du palais Minotto, réservé aux jardins potagers du troisième âge (Orti degli Anziani). Parmi les cultures d’artichauts, d’oignons, de haricots nains, et de courgettes, on en arrive à douter d’être à deux pas de Piazzale Roma. Et pourtant, ce petit coin de verdure entouré de vieilles pierres existe depuis une vingtaine d’années. »
 

Merci aux Agents Littéraires et aux éditions Jonglez pour cette lecture.

Venise insolite et secrète / de Thomas Jonglez et Paola Zoffoli. Editions Jonglez

venise FR

2 commentaires sur “Venise insolite et secrète”

  1. coucou, c’est par ce commentaire sur « agents littéraires » que j’ai découvert ton blog, très réussi. Je rêve de voir Venise et ce sera avec ce guide !!!! Bonne continuation

  2. Merci pour le message. Je découvre aussi ton blog et j’ai déjà pioché quelques idées de lecture ! Je te souhaite vraiment d’aller te perdre dans les ruelles riches en surprise de Venise, c’est une ville hors du temps qui vaut vraiment le détour (je ne suis pas du tout objective là mais j’assume 😉 Et avec ce guide, ça doit être encore mieux, il sera dans ma valise au prochain voyage !

Répondre à Jeneen Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.