Triangle – Mac Barnett & Jon Klassen (Pastel)

Une histoire toute simple, qui commence avec un triangle, qui se prénomme Triangle, et vit avec d’autres triangles, dans des maisons triangles, avec des portes en triangle, bordées de cailloux en forme de… Et pas loin, vivent les carrés sur le même mode, et Triangle a très envie d’aller jouer un tour à Carré. Un album très drôle, sur la différence, la taquinerie, l’amitié, avec une pointe d’absurde et de malice.

Ça marche pas ? – Jean Gourounas (Atelier du poisson soluble)

Dans un coin de banquise, un ours, un morse, un pingouin et un renne tentent de faire fonctionner le poste de télévision mais rien à faire, il n’y a que de la neige sur l’écran. Chacun leur tour, les animaux vont y mettre du leur en perchant toujours un peu plus haut les bois d’Irène pour tâcher de capter leur émission. Humour polaire décapant et vieux souvenirs télévisuels.

C’est à moi ! – Anuska Allepuz (Mango)

Des éléphants vivent tranquillement dans la jungle à savourer leurs fruits favoris, mangues pour l’un, noix de coco pour l’autre, kiwis, bananes ou encore ananas, jusqu’au jour où ils lèvent la tête un peu plus haut que d’habitude et se prennent d’envie pour un magnifique fruit perché inconnu de leurs papilles. Une trame simple et efficace, un album qui respire le soleil et les fruits exotiques, des personnages tout en rondeurs joyeuses, un cocktail fruité à partager dès 2-3 ans.

Bulldozer – Benoît Charlat (Sarbacane)

Une trottinette bulldozer, un bulldozer qui joue au football, un autre pour dormir ou prendre son bain, pour ranger sa chambre, ou encore le bien nommé bulldocaca… Benoît Charlat pourrait presque nous convaincre que l’on devrait tous avoir un bulldozer chez soi. Un tout-carton efficace sur un engin qui ne l’est pas moins.

Herberto – Laura Hawthorne (La petite salamandre)

Herberto la limace décide de se bouger les fesses le jour où il n’y a plus rien à se mettre sous la dent dans le coin de potager qu’il occupe avec quelques compères. Il part à l’assaut du potager en quête de salades goûteuses et rencontre en chemin d’autres animaux et insectes. Herberto est éblouis par le travail de chacun et se sent tout piteux de ne pas exceller lui aussi dans un art. Mais tout est affaire de point de vue, et le papillon va peut-être bien lui faire voir les choses autrement. Un album nature très sympa à partager dès 2-3 ans.

Les saisons

Les saisons comme on les ressent avec cet album documentaire poétique qui célèbre les saisons et les changements qui surviennent. Un album très sensitif et plein de douceur pour les mini-portions qui ont aussi droit à leur instant feel-good.

Un repas monstrueux

Une flopée de monstres s’en va se mettre à table, et autant dire qu’ils ont les crocs. A chaque page, un nouveau personnage se retrouve devant une belle assiette garnie de mets de choix. Sauf que les monstres ne peuvent manger que les aliments qui ont la même forme qu’eux. A l’enfant de les retrouver. Un livre à flaps hyper astucieux pour les 2-5 ans.