La lumière de la nuit – de Keigo Higashino (Actes sud)

Osaka dans les années 70. Un prêteurs sur gage est retrouvé assassiné dans un immeuble désaffecté. Une femme est retrouvée asphyxiée au gaz chez elle. Les correspondances entre les affaires restent floues, les enquêtes piétinent, mais l’inspecteur Sasagaki n’est pas près à lâcher le morceau. Epais roman bluffant qui dépeint la société japonaise sur une vingtaine d’années, des années 70 aux années 90. Un polar puzzle foisonnant et captivant.

Les assassins de la 5eB – de Kanae Minato

Faites un détour par le Japon dans ce polar bien ficelé qui soulève pas mal de questions… Mme Moriguchi est enseignante. Enfin plus pour longtemps. Alors qu’elle fait ses adieux lors du discours de fin d’année, elle accuse deux élèves d’avoir tué sa fille de 4 ans, retrouvée dans la piscine du collège un mois plus tôt, et les avertit de l’exécution de sa vengeance…