SÉLECTION I La dictature argentine et ses disparus

Récemment, j’ai reçu une demande de bibliographie au sujet des grands-mères de la place de mai, ce mouvement réunis en ONG en 1977, après le coup d’état de 1976, dans le but de découvrir la vérité sur le sort des enfants disparus pendant la dictature argentine.

Comme le sujet est intéressant mais finalement pas si évoqué dans la littérature, autant vous en faire profiter… aussi voici quelques titres (cette liste n’est pas exhaustive, mais pas loin) qui abordent les heures sombres de l’Argentine, la dictature, les desaparecidos et le sujet de ces bébés volés. Vous trouverez essentiellement des romans (littérature générale, polar, ado), ainsi qu’une BD et un film.

Pour avoir plus d’infos, cliquez sur les titres sous l’image.

La Nuit recommencée, Leopoldo Brizuela, trad. par Gabriel Iaculli. Seuil, 2014

La Perrita, Isabelle Condou. Plon, 2009

Aucune pierre ne brise la nuit, Frédéric Couderc. Héloïse d’Ormesson, 2018

Mapuche, Caryl Férey. Gallimard, 2012

Pierre contre ciseaux, Inés Garland, trad. par Sophie Hofnung. L’Ecole des loisirs, 2014

Le Conscrit, Martin Kohan, trad. par Gabriel Iaculli. Seuil, 2012

Argentina, Argentina, Christophe Léon. Oskar, 2011

Un voyou argentin, Ernesto Mallo. Rivages, 2012

Une voix argentine contre l’oubli, Claude Mary et Laura Bonaparte. Plon, 1999

Naufragés, Fernando Monacelli, trad. par Catalina Salazar. Les Escales, 2014 

Luz ou le temps sauvage, Elsa Osorio. Métailié, 2000

Petits combattants, Raquel Robles, trad. par Dominique Lepreux. Liana Levi, 2014

BD : Vies volées. Buenos Aires, Place de mai, Matz et Mayalen Goust. Rue de Sèvres, 2018

Film : La grieta de Jara, Nicolas Gil Lavedra. Argentine, 2017

2 commentaires sur “SÉLECTION I La dictature argentine et ses disparus”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.