Le tour du monde en 72 jours – Nellie Bly

Récit de voyage d’une journaliste déterminée à la fin du dix-neuvième siècle. En novembre 1889, la journaliste américaine Nellie Bly entamait son périple en vue de faire le tour du monde en moins de 80 jours. Un défi à plusieurs échelles, lancé d’abord fictivement à Phileas Fogg, professionnel puisque l’époque voit tout juste apparaître le journalisme de reportage, et personnel puisqu’il est encore loin d’être banal de partir explorer en en solo de la sorte quand on est une femme. Elle se prendra bien quelques remarques, qu’elle retoquera efficacement, bien décidée à mener à bien son projet. Une rencontre passionnante et un voyage qui nous plonge littéralement dans le contexte de l’époque.

Flipette et Vénère – Lucrèce Andreae (Delcourt)

Flipette et Vénère, deux soeurs que tout oppose. Elles ne se fréquentent même plus d’ailleurs, mais par la force des choses, elles vont devoir remettre le couvert. Lucrèce Andreae touche au plus juste avec cette histoire de frangines plus vraie que nature, qui pointe nos contradictions à tous.

2666 – Roberto Bolaño (Folio)

2666 est un roman rare et précieux dont les dimensions en font un édifice gigantesque, une cathédrale que l’on n’en finit pas d’admirer et dans laquelle il est si bon de se perdre.

Roberto Bolaño, poète et écrivain chilien, est mort en 2003 juste après avoir livré 2666 à son éditeur, dans une version qu’il estimait proche de l’achèvement.

Qu’est ce qui se cache derrière ce titre en forme d’énigme apocalyptique ?