De la lecture à mettre dans les valises

3 romans goûtus d’abord avec Une odeur de gingembre d’Oswald Wynd, roman épistolaire qui vous emmènera au début du 20ème siècle, entre l’Ecosse, la Chine et le Japon,  La saison des mangues de Cécile Huguenin, avec ses portraits croisés de femmes, mère, fille et grand-mère, entre l’Angleterre, l’Inde et l’Afrique, ou le savoureux Aphrodite et vieilles dentelles de K.B. Homqvist, un scandinave très british à découvrir ICI.

romans

Amateurs de polars, profitez-en pour vous dépayser et partez sur les plages de Goa en Inde avec La mer d’innocence de Kishwar Desai dans cette enquête qui met en lumière la condition des femmes dans le pays, respirez l’air sec de la Patagonie dans le bien noir Il reste la poussière de Sandrine Collette, western familial époustouflant, ou prenez le large avec Les disparus du phare, petit dernier de Peter May qui vous donnera à voir l’Ecosse dans son jus.

polars

Si l’été, vous préférez lire des classiques ou des incontournables, pourquoi ne pas en profiter pour (re)lire Sur la route de Jack Kerouac, road trip initiatique sur les routes d’Amérique, ou bien offrez-vous un voyage en train à bord de La Bête humaine de Zola.

classiques

En matière de BD, je ne saurais trop vous recommander de vous jeter sur Les vieux fourneaux de Lupano et Cauuet, les aventures trépidantes de trois papis de 70 ans qui ont encore plus d’un tour dans leur sac, ou le très chouette California Dreamin’ de Pénélope Bagieu, biopic de Cass Elliott, chanteuse des Mamas & Papas, que vous connaissez forcément pour avoir chanté ça. Et au risque de me répéter, si vous n’avez pas encore lu Le grand méchant renard, foncez, lisez-le, prêtez-le, laissez-le trainer, tout le monde y trouvera de quoi se poiler.

bd

Des documentaires qui se lisent comme des romans, pour ceux qui veulent s’instruire sans non plus trop faire chauffer la caboche, avec Les pintades à Téhéran dans lequel Delphine Minoui brosse un portrait piquant et pulpeux des femmes iraniennes, au-delà de la censure et des contraintes imposées, ou Le roi tué par un cochon de Michel Pastoureau. Si tout est bon dans le cochon, le gros père est pourtant coupable de tous les vices. Vous saurez pourquoi dans cet essai instructif et insolite.

doc

Pour les ados, de l’humour bien senti avec Les petites reines de Clémentine Beauvais ou du thriller angoissant à souhait et captivant avec Les chiens de Allan Stratton.

ados

Pour les moins grands, emportez les chouettes aventures de Litchi et Tic-Toc de Polly Faber, ou celles de Momo de Michael Ende.

jeunesse

Pour les minus, l’excellentissime album Les deux grenouilles à grande bouche (par Pierre Delye, roi des conteurs, et Cécile Hudrisier), Plouf (Antonin Louchard) ou comment arriver à la mer par le trou de la baignoire, ou encore Oceano (Anouk BoisRobert et Louis Rigaud), un très chouette pop-up pour s’en mettre plein la vue.

minus

Que vous partiez ou non, passez un bel été, riche en repos, découvertes et lectures palpitantes.

Et si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, d’autres idées là
Des livres dont vous êtes le héros par là (pour l’été, ça peut être bien aussi)
Et d’autres listes

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires sur “De la lecture à mettre dans les valises

    1. @moka Effectivement… ça permet d’agrandir la liste des envies de lecture… Celle-ci n’est pas forcément la mienne, d’ailleurs je les ai quasi tous déjà lus, plutôt des pistes pour les lecteurs de passage ici. Quant à ma pile de vacances, elle reste à déterminer…

Laisser un commentaire