Concerto pour deux marmottes et plein d’enfants… – Edouard Manceau (Frimousse)

Invitation au chant du baragouinage dans cet album étonnant et fabuleux à proposer aux tout-petits. 

Les marmottes se murmurent des cachotteries à l’oreille et les autres animaux aimeraient bien savoir ce qu’elles se racontent. Le bruit court que de nouveaux animaux vont bientôt faire leur entrée mais qu’en est-il, si le secret était dévoilé, tout serait beaucoup plus simple, et beaucoup moins drôle aussi. A chaque page, un animal s’exprime, avec des onomatopées à rallonge à dire bien évidemment à voix haute, des bruitages qui se font la malle, des vire-langues montés de toutes pièces à faire tourner la tête. C’est très bien trouvé et bluffant. Dès les premières notes, les enfants sont captivés et conquis, car ce n’est pas banal, ça interloque, c’est malin, drôle et familier à la fois.

Dans ses albums, Edouard Manceau a pour habitude de jouer avec les mots et avec les sens, d’évoquer les relations des uns avec les autres, et des personnages entre eux. En ce sens, celui-ci ne dénote pas, car au delà de la diction qui est une grande partie de plaisir (et qui a dû l’être aussi à l’écriture), c’est aussi une invitation à l’acceptation de l’autre et un condensé de la vie en communauté. 

Les photographies représentent les animaux de façon assez étonnante aussi puisqu’il doit s’agir d’animaux de musée d’histoire naturelle, en tout cas de taxidermie. Les postures figées participent à l’ambiance particulière, au côté improbable de la scène qui se déroule, surréaliste presque. C’est un choix audacieux, intéressant et qui fait mouche. 

En deuxième partie d’album, de nouveaux animaux font leur entrée, aux allures de dessins d’enfants, aux couleurs franches et aux proportions relatives. Une partie sans texte, à observer, à reconnaître, qui plaît aussi beaucoup aux tout-petits. 

Cet album a été offert aux nouveau-nés grenoblois, petits veinards, quasi introuvable aujourd’hui, sauf chez les revendeurs d’occasions ou dans certaines bibliothèques. En tout cas, c’est une trouvaille, à offrir aux petites oreilles dans leurs premières années, voire semaines. 

Concerto pour deux marmottes et plein d’enfants
Edouard Manceau
Elise Ortiou Campion
Editions Frimousse
2013
48 pages

(Challenge Je lis aussi des albums #08)

Laisser un commentaire