L’école de la nuit de Déborah Harkness

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons les personnages de Diana et Matthew au point où nous les avions laissé : ils s’apprêtaient alors à partir au XVIè siècle sur les traces de l’Ashmole 782 et d’un sorcier suffisamment puissant pour aider Diana à maîtriser ses pouvoirs.

L’Angleterre elisabethaine, Londres, la France, Prague…vous ne voyagerez pas uniquement dans le temps en lisant cet opus ! J’ai beaucoup aimé retrouver des endroits que je connaissais version XVIème siècle !
L’époque est mise en scène avec une grande vivacité et une abondance de détails (des évènements historiques aux mœurs, des lieux aux simples objets du quotidien) ; il faut dire que cette période fait partie du champs d’étude de l’auteur puisque Déborah Harkness est une universitaire spécialiste de l’Histoire des sciences et de la magie en Europe entre 1500 et 1700 !
Les personnages principaux sont véritablement plongés dans l’Histoire où ils vont poursuivre leurs investigations. Leur relation va évoluer et les atermoiements du premier tome ne font plus partie de l’équation ici ! Ils vont rencontrer de nombreux personnages historiques, amis proches pour certains. Les personnages secondaires (du passé ou du présent) apportent une plus grande densité à l’ensemble et les points de vue se multiplient même si celui de Diana domine toujours.
Le scénario s’étoffe, les surprises et révélations pimentent le récit. La dimension symbolique prend une plus grande ampleur également dans l’intrigue. Celle-ci n’avance pas à un rythme soutenu, ce qui ne m’a pas déplu : j’ai ainsi eu le temps de me promener un peu dans cette époque que j’apprécie ; la cadence est certes plus lente mais je n’ai ressenti aucune longueur.

Le tome s’achèvent sur un dénouement, mais bien sûr, pas sur le dénouement final : il faudra attendre le tome 3, fin 2013 (ou 2014?) (ce qui tomberait bien tout de même puisque le film adapté du premier tome « le livre perdu des sortilèges » sortira en fin d’année!!)

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de l’auteur

Laisser un commentaire