Les reflets changeants – Aude Mermilliod (Le Lombard)

Dans le sud de la France, Elsa, 22 ans, n’arrive pas à se défaire d’une relation amoureuse qui n’en fini pas de faire des nœuds. Un peu plus loin, Jean n’arrive pas à trouver sa place dans une vie de père de famille – conducteur de train alors qu’il s’imagine encore voguer en pleine mer. Quant à Emile, sourd depuis un traumatisme durant la guerre d’Algérie, il cherche l’échappatoire qui le soulagera d’un silence devenu trop pesant. 

Amateur(trice)s de tranches de vie et destins croisés, cette BD est taillée pour vous. Franche rencontre ou effleurement, les points de jonction retentiront, on s’en doute, dans les vies de chacun. Mais contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la légèreté estivale n’est pas de mise, ou pas seulement. Aude Mermilliod aborde aussi des sujets graves en y allant franchement tout en restant suffisamment mesurée pour que l’on y croit. Ainsi, si certaines scènes sont bien un peu cousues de fil blanc, d’autres au contraire sont inattendues et participent d’ailleurs à la réussite de l’album. L’insertion du journal du personnage d’Emile par exemple, avec un point de vue pas évident à exposer, qui prend notamment source dans la propre histoire familiale de l’auteure. 

Le dessin se concentre sur les situations et sur les gestes, avec des tonalités qui accentuent le côté doux-amer de l’ensemble. A travers lui, Aude Mermilliod évoque le doute sous toutes ses coutures, celui-là même qui, combiné aux imprévus, influe sur les trajectoires. 

Les reflets changeants
Aude Mermilliod
Le Lombard 
2017
197 pages

Cette semaine, rdv est pris chez Noukette
Découvrez-y d’autres idées BD !

 

8 commentaires sur “Les reflets changeants – Aude Mermilliod (Le Lombard)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.