Retour à Rédemption – Patrick Graham

Rédemption. Un centre de redressement pour mineur aux allures de bagne, tenu par un révérend tyrannique, avec la complicité muette de toute la ville.

Pour garder le cap et tenter de conserver un semblant de liberté, des bandes se forment entre les jeunes. Parmi eux, le gang des enfants perdus.

Peter Shepard en a fait partie à l’époque. Une amitié forte et douloureuse soudée par un pacte entre les 6 membres du groupe.

Vingt ans plus tard, Peter est avocat d’affaires à San Francisco. Rédemption semble loin. Plein aux as, il vit dans une grande maison avec femme et enfants. Tout pour être heureux pourrait-on se dire. Si le bonheur ne tenait qu’à ça. Assis sur un banc, Peter angoisse, souvent. Un drame atroce va effectivement le saisir. Pas forcément celui auquel il pensait.

Patrick Graham signe ici un thriller assez bluffant. Très noir, violent, mais pas gratuit. Le scénario n’est peut-être pas toujours original mais il s’en sort très bien. Le fil est cohérent, l’intrigue efficace. Patrick Graham nous emmène, déroulant son histoire avec une fausse simplicité, usant d’une écriture fluide et sensitive qui véhicule l’incompréhension, la douleur, l’empathie.

Quelques points noirs tout de même, quelques incohérences et invraisemblances, questions restées sans réponse, c’est assez dommage. Mais l’ensemble vaut tout de même le détour. Les jeux de flashback sont réussis, les rebondissements sont sans fioritures, les personnages sonnent juste. Patrick Graham sait s’arrêter quand il faut et c’est appréciable.

Je n’avais jamais été tentée par cet auteur, n’étant pas très fan de policier ésotérique… Ici, il signe un thriller psychologique efficace qui tient la route et qui se lit d’une traite.

Envie de renouveler l’expérience, oui, mais je ne lirais toujours pas ses romans ésotériques car ce n’est toujours pas mon truc… Alors je me tournerais sans doute vers Des fauves et des hommes, que l’on m’a déjà recommandé à plusieurs reprises…

Retour à Rédemption / Patrick Graham. Editions Anne Carrière. 2010
Existe aussi en poche chez Pocket
Challenge Thrillers et Polars #15

retouraredemptionthrillers et polars

Laisser un commentaire