La très grande princesse – Taro Miura

Nous sommes dans un univers où les enfants naissent dans les choux ou presque. Le roi fait un rêve étrange, lui dictant d’aller le lendemain dans le jardin pour aller y trouver un nouveau-né, tout en le mettant en garde contre une malédiction à déjouer. Le roi et sa femme découvrent effectivement une magnifique petite princesse, mais au fil des jours, elle grandit, grandit, grandit, sans sembler pouvoir s’arrêter.

grande-princesse2

Taro Miura nous avait déjà parlé d’un Petit roi qui possédait un grand château, un grand cheval, une grande salle de bain et un grand lit et qui décida un jour de partager tout ça avec une grande princesse.

Ce n’est sans doute pas la même, cependant il est certain que Taro Miura aime les échelles de grandeur et en jouer. Si l’histoire reste assez traditionnelle, on peut penser que là encore, Taro Miura en joue, explorant et revisitant l’univers des contes traditionnels, à la croisée de La princesse au petit pois et de La belle aux bois dormants.

L’album en lui-même est très coloré, tout en hauteur, avec des personnages aux formes graphiques très typées gommettes avec quelques incursions de photomontages, et un univers à la fois champêtre et décalé.

A proposer dès 4 ans

La très grande princesse / Taro Miura. Milan, 2014
(Challenge Je lis aussi des albums #32)

grande-princesse3

jelisalbums2016

Laisser un commentaire