Le dernier loup garou de Glen Duncan

Jacob (Jack) Marlowe est le dernier lycanthrope de son espèce. Pourchassé par des tueurs, il décide d’arrêter de fuir. La prochaine pleine lune sera pour lui la dernière. Pourtant, rien ne se déroule comme prévu…

Si à la vue du titre, l’image d’ados torse nu qui se changent en gentil loup pour sauver des jeunes filles en détresse vous vient à l’esprit, oubliez-là !!
Glen Duncan renoue ici avec la tradition du loup-garou, cet être hybride et monstrueux qui se nourrit de chair humaine. Nous suivons donc Jack qui apprend qu’il est le dernier de son espèce et  qui baisse les armes face à un groupe de chasseurs (l’OMPPO =l’Organisation Mondiale pour la Prédation des Phénomènes Occultes) après une existence de deux siècles…
Si l’histoire est riche en rebondissements et en action, si le lecteur ne s’ennuie pas une minute, la pépite de ce livre est bien ce personnage de lycanthrope qui « parle » beaucoup. Il nous décrit les atrocités qu’il a commises – vous l’aurez compris, l’auteur ne nous épargne pas les scènes de repas… – il évoque ses besoins charnels tout aussi impérieux sous sa forme humaine, mais surtout, il nous confie ses états d’âme, ses sentiments et ses pensées sur son état de monstre qui a accepté sa condition à défaut de se donner la mort. Le loup devient alors philosophe et calque le problème sur notre condition humaine ; il pose la question de la morale, du bien, du mal, etc…Et malgré les horreurs dont il est l’auteur, on ne peut s’empêcher de s’attacher à ce personnage hors du commun (avertissement pour la santé mentale du lecteur !)
Le style de Glen Duncan est tantôt percutant dans les scènes d’action, tantôt volubile lorsque le personnage livre ses réflexions. Il multiplie les images fortes mais évoque aussi beaucoup les autres sens : l’ouïe et surtout l’odorat qui sont davantage développés chez sa créature. Ainsi, le lecteur est réellement immergé dans un monde de sensations et se rapproche du personnage principal.

Roman de la chair, sous toutes ses formes, le dernier loup-garou ne manquera pas de marquer l’esprit des lecteurs…

A noter : il s’agit du premier tome d’une trilogie. Le second tome a déjà été publié aux Etats-Unis et on peut espérer sa publication en France l’année prochaine dans la collection Lunes d’encre chez Denoël.

A noter bis : c’est le premier tome d’une série mais l’histoire a tout de même une fin ! Alors que ceux qui sont rebutés par les cycles ne s’enfuient pas en courant devant la bête ! 

 le-dernier-loup-garou

 

 

3 commentaires sur “Le dernier loup garou de Glen Duncan”

Laisser un commentaire