On y va papa !

Le père de Jo Junior lui propose d’aller à la pêche. Oui mais avant il faut prendre le petit-déjeuner, faire la vaisselle, nettoyer la maison…
S’en est trop pour Jo qui trépigne et finit par disparaître dans une cacahuète… ! qui sera bientôt avalée par une poule, elle-même mangée par un renard, mangé par un loup… et ainsi de suite.

jo1Si la trame est classique, le contexte est moderne pour ce chouette conte de randonnée et d’accumulation entre père et fils. Le texte sonne bien (il faut dire que Praline Gay-Para c’est une valeur sûre), aborde avec humour l’impatience qui trépigne sur elle-même, et se prête absolument à la lecture à haute voix. En même temps (au risque de me répéter…), avec les éditions Didier jeunesse, on sait que l’on ne se trompe pas, toujours des histoires savoureuses pensées pour être lues à voix haute, et des illustrateurs de qualité.
Les illustrations ne sont pas en reste avec les dessins très colorés et contrastés de Rémi Saillard

Et puis un conte qui tourne autour d’un père et son rejeton (et qui ne soit pas une histoire de chevaliers), c’est suffisamment rare pour être noté…

jo2

On y va papa ! / Praline Gay-Para, illustrations Rémi Saillard. Didier jeunesse (A petits petons). 2012
D’après un conte d’origine congolaise.
Paru précédemment sous le titre Jo Junior en 2008 dans collection Escampette
(Challenge Je lis aussi des albums #12)

onyvapapajelisalbums2014

Laisser un commentaire