The strain – La lignée

Un Boeing 777 atterrit mystérieusement à l’aéroport international JFK. Toute communication a été coupée. A l’intérieur, la plupart sont morts, victimes à première vue d’un virus méconnu. On retrouve également à bord un cercueil rempli de terre. Le professeur Ephraim Goodweather et son équipe sont chargés d’expertiser la menace afin d’éradiquer le virus et contrecarrer une éventuelle attaque biologique. Un vieil homme les contacte alors. Selon lui, il s’agirait du retour d’un Mal ancestral, qui plongera bientôt le monde dans les griffes de monstres assoiffés de sang.

Du vampire bien costaud dans cette BD, bien loin de la mode midinette sauce Twilight et consorts. Nous ne sommes pas non plus dans le registre 90’s d’Anne Rice ou de Poppy Z. Brite, ni dans les plus classiques Stoker, Gautier, et autres Le Fanu. Finalement, The Strain s’apparente davantage à de la SF, à mi-chemin entre l’anticipation fantastique et le mode apocalyptique. Disons que pour ce genre d’histoire, ça change du zombie qui commence à atteindre ses limites.

Le cinéaste Guillermo Del Toro et l’écrivain Chuck Hogan ont bien muri leur histoire puisqu’ils ont d’abord écrit un roman en 3 volumes (publié en France sous le titre La Lignée), avant de se lancer dans l’adaptation BD. Enfin il s’agit plutôt d’un aiguillage puisque le scénario est confié à David Lapham. Le dessin de Mike Huddleston, assez sombre, sert bien le genre horrifique, et offre un profil intéressant à ces vampires. L’ensemble est bien rythmé, l’histoire fonctionne plutôt pas mal, reste à voir ce que nous réserve la suite des événements. J’imagine qu’on passe à côté de pas mal de choses comparé aux romans qui avoisinent le pavé… A considérer comme une bonne alternative pour découvrir l’histoire avant de se plonger dans la série, actuellement en tournage aux US.

The strain – La lignée / David Lapham, Mike Huddleston, Dan Jackson. Panini comics. 2013
Le tome 1 regroupe les 6 premiers comics américains

thestrain

2 commentaires sur “The strain – La lignée

Laisser un commentaire