Quand l’art sent le book pour les enfants

Des idées pour…
Faire découvrir l’art aux enfants en quelques titres…

Collection Ouvre l’art / Stéphane Frattini. Milan
ouvrelartLa collection Ouvre l’art permet d’aborder l’art avec de jeunes enfants de façon simple et ludique.
16 oeuvres sont présentées (tableau, photographie, sculpture, installation, objet), se focalisant d’abord sur un détail. Sous le rabat l’oeuvre dans son ensemble est représentée, avec un court texte qui replace le contexte.
Le format est bien pensé, avec juste assez d’oeuvres pour initier et ne pas risquer l’overdose. Les flaps peuvent également servir de support à devinettes.
Un bon moyen d’apprendre à observer une oeuvre et porter attention aux détails.
Dès 5 ans

Chaque titre (10 à ce jour) explore un thème en particulier :
Envoyez la musique ! – Qu’est-ce qu’on mange ? – C’est quoi cette tenue ? – Quel peuple m’a fait ? – A quoi tu joues ? – C’est un pied ou un nez ? – Oh, la belle bête ! – C’est quoi ce travail ? – Qui me regarde ? – Que cachent ces taches ?

Explore l’art à travers le monde. Albin Michel jeunesse
explore-l-art-a-travers-le-monde
Là encore, on mise sur les détails, avec des flaps à soulever. Les explications sont ici plus poussées, et invitent les enfants à se pencher sur certains détails. La particularité dans cet ouvrage de proposer des oeuvres issues du monde entier permet d’aborder d’autres techniques et thèmes que ceux abordés dans les classiques généralement présentés. C’est aussi le prétexte à approfondir les civilisations, de façon écrite et graphique, avec la présentation de symboles artistiques phares selon les pays ou régions du monde.

La maison des arts / Sandrine Andrews. Palette. 2009maison des arts
Un livre d’art construit autour des pièces d’une cuisine. Chaque double page présente une pièce, et présente quelques oeuvres en rapport, dans des styles très variés. Des volets à soulever, à déplier, qui rend la lecture ludique tout en dispensant des infos précises. Beaucoup d’humour. Vraiment bien pensé ! Pour découvrir l’histoire de l’art.

Ma grande encyclopédie d’art. Milan
grande encyclo dartUne histoire de l’art chronologique, avec des focus, des ateliers (réaliser une fresque romaine, peindre à l’huile, réaliser une carte à la manière de Paul Klee).
Un livre qui fourmille d’infos, peut-être un peu brouillon à vouloir trop en donner mais l’idée d’associer la découverte par la théorie, la pratique et la visite des musées est bien pensée.

Pour ceux qui veulent toujours plus jouer du détail :
Mais où est donc or ni k’art ? éditions Palette.
A la manière de Où est Charlie, une oeuvre est représentée en double page avec une série d’éléments à y repérer.

mais-ou-est-donc-encore-or-ni-k-artCollection Tothème. Gallimard jeunesse
totheme artPour les plus grands, cette collection renouvelle un peu le genre du documentaire jeunesse, avec une présentation moderne, tant pour le côté pédagogique que l’aspect graphique.

Dans le sujet du jour, on trouve par exemple :
L’art, un parcours en 60 étapes
La mode, un parcours en 60 étapes
Le spectacle vivant : opéra, cirque, danse, théâtre
La bande dessinée, un parcours en 60 étapes

Musées : Mon petit Guimet (et autres titres)
Editions RMN (Réunion des Musées Nationaux), par Marie Sellier

monpetitguimetPour ceux fréquentent les musées, les éditions Réunion des Musées Nationaux proposent quelques titres, autour des musées justement. Mon petit Guimet, Mon petit Louvre, etc. avec des focus sur des oeuvres que l’on peut y voir, et des explications simples.
Pratique pour entrer en immersion avant la visite, ou en guise de debriefing.
Le hic, on ne trouve que des musées parisiens…

On constate de plus en plus de choix dans les livres d’art pour la jeunesse. Pas mal d’éditeurs s’y mettent, ne lésinant pas sur le ludique et prônant l’ouverture au monde des arts au sens large. Ces livres semblent pourtant faire un flop (ou du moins ne pas rapporter assez de monnaie sonnante et trébuchante…) puisqu’on les retrouve chez les libraires destockeurs / soldeurs à des prix hyper intéressants (un éditeur peut arrêter la commercialisation d’un titre et céder la totalité du tirage restant aux soldeurs professionnels) !
Jetez-y un oeil, ça vaut souvent le coup !

Il va sans dire que ce n’est qu’une sélection, il en existe en effet bien d’autres. D’ailleurs si vous avez des coups de coeur dans le domaine, n’hésitez pas et je les ajouterais !

Laisser un commentaire