Blogueur – le choix de garder son nom – ou pas

Lorsque l’on se lance dans la périlleuse, passionnante et trépidante aventure du blog, la question du nom se pose très rapidement. Comment va-t-on signer ses articles ? Pseudo ou vrai nom ? Au-delà de vouloir absolument garder l’anonymat, a-t-on pour autant envie que notre blog soit lié à notre nom ? Et c’est justement la question que l’on aborde cette semaine pour les #CoulissesDuBlog.

Garder son anonymat a ses côté pratiques. Liberté de parole, pas de comptes à rendre aux proches, aux collègues, aux voisins. On se dévoile comme on veut en toute discrétion au tout venant en misant sur ce grand fourre-tout du web garantissant (on peut toujours rêver) un anonymat resplendissant.

Tout dépend du thème du blog bien sûr, il y a des sujets plus inavouables que d’autres, des angles plus personnels que d’autres, ou du moins une certaine pudeur parfois préférable. Depuis quelques années, la tendance s’inverse (ou s’accentue). On ne dévoile pas forcément son nom mais l’on s’affiche davantage, en famille, avec mise en scène des enfants, de la vaisselle, de ses dernières trouvailles. On ne connaît pas la personne, mais on connaît sa maison, ses destinations de vacances, sa déco, son parfum préféré…

Mais l’anonymat a des limites, qui se lèvent parfois avec la professionnalisation du blog ou la quête de reconnaissance. Aujourd’hui, on pense aussi qu’il est simple de devenir célèbre grâce à son blog, on cherche à sortir de l’anonymat tout en gardant son jardin secret. C’est très ambivalent comme position, comme une vague impression de retomber sur l’histoire de la crémière.

Pour ma part, je suis très jalouse de ma vie privée. J’use sur les réseaux sociaux de pseudos, je n’aime pas tellement mélanger à brûle pourpoint les sphères perso et pro, même si elles se télescopent de plus en plus. J’ai choisi de signer de mon prénom sans trop y réfléchir, ça s’est défini assez naturellement finalement. Je n’affiche pas ma bobine car je ne suis pas photogénique et pas très photo tout court. J’ai été amenée à faire des vidéos pour Libfly dans le cadre pro et perso, il y a mon nom et ma tronche et ça ne me pose pas de problème mais j’aime autant que ça reste anectodique. La vidéo s’avère finalement plus simple à amadouer pour moi que la photo, allez comprendre (au passage merci à Aurélie ex-libfly de m’avoir mis le pied à l’étrier avec une telle décontraction). Je ne cache pas mon métier, au contraire. Depuis le début de l’année, je me dévoile davantage avec ces « coulisses du blog », sans doute une envie de partager davantage après plusieurs années d’anonymat total.

Je me rends aussi compte que j’aime moi-même en savoir un peu plus sur ceux qui animent les sites que je visite régulièrement, pas grand-chose mais quelques bribes, j’en ai sans doute tiré quelques leçons.

Et vous lecteur, aimez-vous connaître qui se cache derrière les blogs / sites que vous visitez, ou au contraire n’y attachez-vous aucune espèce d’importance ou de curiosité ?

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : https://www.trucsdeblogueuse.com/

Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 »

L’image d’en-tête provient du collectif de création graphique © Brest Brest Brest et leur série History & chips. Découvrez leur travail ici. 

3 commentaires sur “Blogueur – le choix de garder son nom – ou pas

  1. Pour ma part, je trouve l’anonymat plutôt confortable… Et je même si effectivement c’est un peu la mode du moment, je n’ai pas vraiment envie d’étaler ma vie (pas spécialement palpitante en plus !!) sur la toile… Comme je n’ai pas de smartphone, je ne suis pas tentée par des trucs style instagram !
    J’aime partager mes lectures et pis c’est tout.
    Belle journée à tous ! =D

  2. Je me suis posé la question aussi au début, puis j’ai fini par lâcher mon prénom aussi sur les réseaux sociaux 😉 J’ai une grande méfiance envers les médias sociaux, et j’estime qu’il est imprudent d’étaler sa vie privée. Il y a déjà beaucoup d’infos sur chacun.e de nous sur le net, mieux vaut ne pas en rajouter. Du coup, je suis certaine que c’est un « handicap » pour évoluer dans les médias sociaux et obtenir la visibilité qu’on souhaite, mais je préfère rester discrète ! Je vois surtout les médias sociaux comme un moyen de parler politique et d’échanger des idées.

Laisser un commentaire