Cinq minutes et des sablés – Stéphane Servant et Irène Bonacina (Didier jeunesse)

Un album pour se jouer de la mort en boulottant des biscuits

Une petite grand-mère s’ennuie tellement que l’arrivée Madame La Mort fait office d’invitée surprise. Et comme on n’est pas à 5 mn, elle lui offre une tasse de thé, met au four les biscuits qui vont avec, lui présente les voisins du quartier. La journée passe si vite que la nuit arrive et finalement, Madame La Mort pourra bien repasser plus tard.

La mort, sujet difficile et inquiétant, est ici abordé de façon totalement décomplexée et très simplement. On chante, on danse, on célèbre la gourmandise et les jolis moments, on se crée des souvenirs. C’est très vivant, très beau. Le dessin est enlevé également, tourbillonnant, il nous emmène dans la ronde.

Stéphane Servant a toujours le mot juste et cet album ne fait pas exception.
Ce magnifique album aborde la mort et bien plus que ça (on y évoque aussi la solitude, l’isolement, l’indifférence) sous un angle original, positif, rassurant, qui célèbre la vie même, une ode à profiter de la vie et de chaque instant.

Un album qui fait sens, dans lequel les adultes verront sans doute beaucoup plus pendant que les enfants profiteront d’une belle histoire, sur la mort certes mais dans laquelle, pour une fois, on a le sourire aux lèvres….

Avec en prime la recette des sablés !

A découvrir absolument ! 

Cinq minutes et des sablés
Stéphane Servant et Irène Bonacina
Editions Didier jeunesse 
2015
32 pages

(Challenge Je lis aussi des albums #04)

1 commentaire sur “Cinq minutes et des sablés – Stéphane Servant et Irène Bonacina (Didier jeunesse)”

Laisser un commentaire