Design du blog – une personnalisation qui peut en dire long

Cette semaine, pour les coulisses du blog, nous parlons mise en page, bannière, couleurs, bref, design.

La bannière

Je ne suis pas graphiste, ni dessinatrice. Je bidouille un peu mais pas suffisamment sur ce coup là. En même temps, je voulais une bannière, pas juste indiquer le nom du blog mais avoir un visuel spécifique, car je trouve que ça finalise le blog, ça personnalise, ça caractérise. Je voulais quelque chose qui corresponde au nom, un truc qui sente quoi, qui ait du chien, et qui soit un peu décalé (pas spécialement « j’aime les livres depuis ma plus tendre enfance).

Au départ, je suis partie sur quelque chose de simple, avec un bouc de mauvais poil récupéré sur une police d’écriture. C’est un visuel que j’aime bien, et que vous trouvez encore ici ou là sur le blog.

Puis une copine graphiste de formation qui connaissait mon style m’a proposé de faire une bannière. A l’époque, le blog était hébergé sur blogger et j’avais choisi un thème blanc avec des tâches d’encre. Adeline avait donc intégré ça, dans une bannière aux petits oignons avec un bouc tout surpris de se retrouver là, à moins qu’il ne s’agisse d’un trop plein de pudeur face à la découverte de sa fleur au derrière, et une police faite main dans les tons bleus que le site arborait déjà à l’époque. Et donc ça donnait ça :

Avec le temps, j’ai changé de thème, d’hébergement, de mise en page, avec des envies de simplicité et de décalage encore plus franc sans pour autant me défaire de ce bouc. J’ai donc retiré les tâches d’encre et la pile de bouquins. Une bannière de blog littéraire sans livres me convient très bien, avec un petit sous titre qui est venu s’ajouter ensuite et qui va sans doute évoluer lui aussi prochainement quand l’inspiration sera au rendez-vous (car l’actualité littéraire c’était une envie à un moment mais je ne tiens pas le rythme).

Le thème

Il a bien dû changer 4 ou 5 fois, à chaque fois, pour être plus pratique ou pour mettre en application de nouvelles envies. Je n’ai plus en tête toutes les modifs. Je suis passée d’un affichage traditionnel (articles les uns au-dessus des autres par ordre chronologique) à un affichage beaucoup plus visuel, comme ça se fait pas mal aujourd’hui, avec mise en avant des couvertures. Puis j’ai voulu séparer les genres, que tout ne soit pas mélangé en page d’accueil, et à force de chercher, fureter, m’arracher les cheveux, j’ai découvert le thème Flymag par Themeisle. Ce thème est juste génial, permet de faire beaucoup de choses, d’y mettre sa pâte, choix des couleurs, intégration de bannière, personnalisation, et gratuit ! (je ne suis pas pour le tout gratuit mais vu le prix des thèmes et ce que j’en fait…)

Les couleurs

Dès le départ, le bleu s’est fait son trou, ne me demandez pas pourquoi. C’est un bleu qui varie, du bleu roi au bleu canard. Au dernier changement de thème, j’ai voulu dynamiser l’ensemble et le jaune moutarde m’a semblé très à-propos et bien dans le ton.

 

Et vous, qu’en dites-vous ? Si vous avez un site, comment procédez-vous ? Quelle importance accordez-vous au design, au graphisme, à la mise en page ?

 

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : https://www.trucsdeblogueuse.com/

Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 »

 

L’image d’en-tête de cette article a été réalisée par Christina Lauer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires sur “Design du blog – une personnalisation qui peut en dire long

  1. Quand j’ai créé mon blog, j’ai choisi un thème sympa et je n’y ai plus touché depuis 2009. Je suis vraiment une blogueuse en carton pâte en fait, je met jamais les mains dans le moteur, je ne m’occupe que du contenu. Déjà ça j’ai parfois du mal à tenir le rythme 😉
    Par chance, le thème choisi au départ à plutôt bien vieillit, et il me conviens toujours.
    Parce que je te rejoins sur le fait que le graphisme d’un blog participe à son identité, il faut qu’il soit en minimum en adéquation avec le contenu. J’aime bien ton bouc pour ça, il a pile le caractère qui convient pour ton blog je trouve 😉

    1. Effectivement, il ne vieillit pas du tout ton thème ! Depuis 2009… suis jalouse ! 😉 Et j’aime bien tes couleurs, bien dans le ton de tes articles. Le graphisme, ça donne des indices sur la personne qui rédige je trouve, un peu comme un intérieur de maison. Mais bon, après sur internet, c’est loin d’être toujours évident. Pour ma part, l’outil blog m’amuse, c’est secondaire par-rapport au contenu, mais ça y participe. J’aime bien connaître les dessous, etc. Et tu dis être une blogueuse en carton pâte et pourtant tu as fait ton blog avec Dotclear 😉 A bientôt et contente de lire que ce bouc a bien sa place ici :-).

  2. Je fais aussi partie de la team « blogueuse littéraire avec un visuel sans livres ». Je voulais des livres pourtant au départ, mais aussi quelque chose de très graphique, avec des couleurs éclatantes. Toutes les photos à base de livres que je trouvais étant banales et fades à mon avis, j’ai fini par craquer pour… un perroquet. Sans rapport apparent avec le sujet du blog, mais c’est un oiseau qui évoque pour moi des choses que j’associe à la lecture: le voyage, l’imagination de par son exotisme, et il a l’oeil perçant du lecteur:-) Sans compter que j’adore les animaux et que j’ai un lien personnel avec le Brésil où on trouve beaucoup d’aras… Bref, il me ressemble plus qu’une pile de bouquins! Pour la couleur, j’ai choisi dès le départ un ton turquoise qui ressemble un peu au tien, parce que c’est une couleur tropicale que j’aime bien et qui s’associait au perroquet. Et aussi, ça ne fait pas trop girly, c’était important pour moi d’avoir un blog relativement « neutre » de ce côté-là.

    1. Ce perroquet, c’est l’un des éléments qui m’a tapé dans l’oeil quand j’ai découvert ton blog, car il donne le ton, et effectivement, invite à l’exploration. Je comprends le choix de la pile de bouquins mais comme toi, les visuels tout prêts ne me correspondaient pas, souvent un peu trop gnangnan à mon goût, et les photos de ma bibliothèque ne sont jamais satisfaisantes car j’ai toujours l’impression de jouer ma vie avec ce genre d’exercice, et il manque toujours un bouquin. Et puis esthétiquement, je voulais quelque chose de plus graphique aussi. Bon, au final, nous ne faisons pas dans le livre mais dans l’animalier, il y a peut-être une symbolique à creuser 😉

Laisser un commentaire