Louison Mignon contre le bandit aux feuilles mortes

Deuxième aventure de Louison Mignon, fillette de 6 ans et des cacahuètes. C’est l’automne et elle passe la journée chez ses grands-parents. Tout commence par un film qu’elle regarde avec son papé, un western qui fait mûrir chez la fillette des envies de cow-boys et d’indiens. A force de ronchonner, la grand-mère devient shérif, le chiot qui n’a toujours pas de nom s’appelle désormais Petit Poney et le vieux tracteur dans la cour devient tipi avec quelques branches et une poignée de feuilles mortes.

J’étais littéralement tombée sous le charme de Louison Mignon dans sa première aventure. Le duo Cousseau Dutertre fonctionne toujours aussi bien dans ces petites histoires qui croquent les souvenirs de vacances à la campagne, les virées chez les papis et mamies, et l’imaginaire enfantin sans bornes.

Des albums hyper tendres, bourrés de complicité et sans guimauve mais avec l’odeur du foin et de la tarte dans le four en prime.

La série compte à ce jour deux épisodes de plus, tout aussi savoureux. Louison Mignon et le cochon caché, ou comment un cochon qui s’est fait la malle devient un animal domestique, et Louison Mignon fait des confitures avec le shérif : jour de marché avec le chien et le cochon, tout le monde se serre à l’arrière de la voiture pour aller chercher des oranges à confiture.

Les histoires se suivent, reprenant au fur et à mesure un élément de la précédente, mais elles peuvent tout à fait se lire indépendamment les unes des autres.

Pour en savoir plus sur la création de ces albums, jetez un oeil par ici.

Dès 4 ans (voire avant) et bien plus tard.

Louison Mignon contre le bandit aux feuilles mortes / Alex Cousseau et Charles Dutertre. Rouergue, 2015
(Challenge Je lis aussi des albums #26)

 

Enregistrer

Laisser un commentaire