Et mon entourage, il en pense quoi du blog ?

Cette semaine, #LesCoulissesDuBlog nous invitent à mettre notre entourage autour de la table.

J’ai longtemps été très discrète vis-à-vis de mon blog. C’est beaucoup moins vrai maintenant, même si je l’évoque encore finalement assez peu dans les conversations. J’ai à l’évidence encore du pain sur la planche en matière de marketing !

Les premiers au courant ont été les collègues qui ont assisté à l’émergence un peu subite de l’idée et à sa mise en route il y a un peu plus de 6 ans, puis quelques amis, un peu de famille. Le balbutiement n’aide pas forcément à la publicité. Il faut oser alors qu’on en est qu’au tâtonnement. On observe, on attend de voir. Et puis tenir un blog de bouquins, qui plus est avec l’angle assez distancié que j’ai choisi, ce n’est pas forcément très croustillant à suivre sauf s’il l’on est passionné par la question…

Conséquence, j’ai longtemps eu assez peu de retours sur ce blog par mes amis et connaissances, comparé à mon autre blog sans doute plus en phase avec leur intérêts. Tout le monde ne s’intéresse pas forcément aux bouquins, ou nous n’avons pas nécessairement les mêmes goûts. Je ne pense d’ailleurs pas que mon lectorat le plus fidèle se niche parmi mes proches, et je ne cherche pas spécialement à ce que ça le soit. Le thème et l’angle que j’ai pris veulent ça aussi. Ce n’est pas un blog journal, un blog de voyage ou de partage de trucs et astuces, ni un blog lifestyle où je me mets en scène avec mes dernières trouvailles…

Finalement j’en sais trop rien ce qu’ils en pensent, mais je sais qu’ils soutiennent la démarche, trouvent sympa l’idée de tenir un blog, sont parfois impressionnés (par le nombre d’articles par exemple), ou se demandent comment je trouve le temps (rassurez-vous moi aussi). Et puis il y a les mordus, ceux et celles qui suivent régulièrement voire constamment, qui aiment, partagent, réagissent, laissent un mot ou m’en font part directement, et ça m’impressionne toujours, alors encore une fois, merci 😳 .

Et vous, blogueur ou « simple » lecteur, qu’en dites-vous ? Que préférez-vous ? La discrétion ou le dévoilement total ?

— — —

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : https://www.trucsdeblogueuse.com/entourage-blog-coulissesdublog-10/

Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 »

Enregistrer

9 commentaires sur “Et mon entourage, il en pense quoi du blog ?

  1. Bonjour Alice,
    En tant que blogueuse, j’aimerais pouvoir dire que je préfère le dévoilement total mais malheureusement je suis très très discrète, j’ai même « peur » qu’un découvre mon blog sans que je le sache… C’est vraiment bête et j’aimerais penser autrement mais j’ai vraiment peur des jugements et j’aimerais encore améliorer mon blog !
    Peut-être que le thème de ton blog fait qu’il est plus facile de le dévoiler. Quand on se met en scène, la critique est bien plus facile, c’est dommage car pourtant ça ne veut pas toujours dire que l’on est sûr de soi.
    À bientôt

    1. Bonjour Romane, C’est marrant ça, que tu aies choisis un sujet de blog si personnel, en te mettant sacrément en scène même, si tu es si réservée. Effectivement, à ta place, j’aurais un peu de mal à en parler autour de moi (déjà avec un blog de bouquins…) mais tu devrais te lancer, après tout, s’il reflète ce que tu es, il permet aussi aux gens de mieux de connaître, et d’ouvrir le dialogue. Mais c’est pas toujours évident. J’ai envie de tenter quelques booktubes, mais c’est justement cette mise en avant qui me freine… Vaste débat. A bientôt et merci de ta visite.

  2. A mon travail (je suis bibliothécaire) je ne dis pas que j’ai un blog. Je n’ai pas spécialement envie que mes collègues y passent. En revanche, dans mon ancienne bibliothèque, mes collègues-amis ont trouvé le blog tout seuls sans que je le leur dise. Ils passent de temps en temps sur Bloguiblogas et laissent des commentaires et c’est sympa.
    Pour mon entourage, c’est surtout ma mère qui est intéressée. C’est une prof de français et elle corrige mes fautes d’orthographe ^^

    1. Mes ex-collègues le connaissent mieux que les actuels, bien que ça change un peu. Quand j’ai imprimé les marque-pages, j’ai un peu communiqué, et il y a 2-3 fidèles, mais sinon je ne la ramène pas trop et je crois que la plupart s’en fiche 😉 Mais comment tes amis ont-il trouvé ton blog ? Tu n’utilises pas ton nom pourtant ? A bientôt

  3. Moi je n’ai pas de blog, je squatte ceux des autres… (bon, deux en fait, un pour la littérature jeunesse et l’autre pour les romans adulte) Et pourtant j’aime écrire, essayer de trouver les mots qui vont donner envie de lire ce roman, cet album ou cette bd que j’ai tellement aimé… Partager ses lectures est quelque chose que je trouve très agréable, même si c’est horriblement chronophage ! J’ai commencé à écrire sur le blog de Sophie alors que je n’avais pas de boulot en bibliothèque (j’étais cuistot dans un couvent à cette époque-là, on ne rigole pas, ça s’est terminé par une belle dépression !! et ça me manquait terriblement de ne pas parler bouquin). J’ai retrouvé du travail en bibli depuis quelques mois, mais j’ai pris l’habitude d’écrire mes petits billets et ça me fait toujours plaisir quand quelqu’un me dit que je l’ai convaincu de lire un livre… Est-ce de la vanité ? Ou juste le plaisir de partager ?
    P.S : J’adore le nom de ce blog et le ton des articles !
    Re P.S : J’aime beaucoup aussi la photo de l’entourage… Ils doivent être contents !!! 😀

    1. Cuistot dans un couvent ? C’est pas commun… Si tu aimes écrire, tu as là un cadre détonnant… Je te rejoins totalement sur le plaisir de convaincre. Il y a sans doute un peu de vanité, c’est toujours flatteur, mais c’est aussi et surtout le sens même du partage et de l’échange qui trouve ici son aboutissement… Je suis tes chroniques sur le blog de Sophie, mais je ne connais pas ton autre blog, tu me donnerais l’adresse ? Merci pour ta visite et tes compliments, je suis ravie que ça te parle 🙂 Et pour la photo, je n’ai pas encore eu de retombées, mais je fais profil bas, pas folle la guêpe 😉 A bientôt

  4. Bon pour le coup, aujourd’hui, sur ce blog (je kiffe trop son nom moi aussi!), l’intérêt du titre de cette chronique m’intéresse plus que les critiques des livres. Et pourquoi ? Par curiosité…et je crois que c’est quand même ça qui fait qu’on essaye d’aller plus loin sur un blog. Alors oui, on est toujours un peu curieux d’en savoir plus sur la personne derrière le blog mais en même temps on la/le découvre à travers ses critiques de livres. On va dire qu’une petite info perso (ah tiens, elle a un (2-3-18 enfants, une phobie des barbies, …), une petite photo (ah, je l’imaginais tout à fait comme ça !) et bien c’est un peu la cerise sur le gâteau mais pas forcement indispensable pour apprécier le gâteau !
    Bref, continue ce blog Alice c’est très plaisant à lire (et pourtant je ne suis qu’une toute petite consommatrice de livres ) car en plus, il est super bien écrit. J’aime bien le recommander à mon entourage.
    (PS : Aïe, je crois que je me reconnais dans le boeuf..on a un peu les mêmes poils, non ?)

    1. Ah Pudding, tu crois que je ne te vois pas venir avec l’histoire de la photo ? 😉 Ceci dit, les curieux qui savent enquêter peuvent trouver ma bobine facilement avec la vidéo faite pour Libfly l’an dernier 😉 Et l’idée du booktube occasionnel fait son chemin aussi… En attendant, ma phobie des Barbies enfin dévoilée, je vais pouvoir révéler les bouquins de psycho que je lis en cachette sur le traumatisme vécu (lié à une sombre histoire de coiffeur et de décoloration ratée…). En tout cas, mille merci pour tes mots et ton soutien, ça fait chaud au coeur 🙂

Laisser un commentaire