La belle mort – Mathieu Bablet

L’humanité n’est plus. Des insectoïdes venus de l’espace ont envahi la Terre.

 A New York, Jeremiah, Wayne,  Soham font partie des rares survivants. Ils tentent de donner un but à leur existence dans un monde à l’abandon où des insectes géants grouillent. Quatre ans qu’ils survivent dans ses rues désertées, leur quotidien se résumant à la recherche de nourriture, la date de péremption des conserves égrainant l’air de rien le temps qu’il leur reste à vivre.  Dans le désert urbain qu’ils contemplent chaque jour, l’optimisme n’a que peu d’envergure et la paranoïa est inévitable.

BelleMortcase1

Mathieu Bablet place la ville au cœur de ses planches, les immeubles jouant le rôle de témoin du temps passé par leurs profils dévastés.  Cet univers post-apocalyptique est surtout prétexte à creuser la psychologie des personnages. Le trio s’interroge, tente de trouver un sens à leur existence et à leurs actes. Une rencontre inattendue les conduira à s’interroger sur les motivations des envahisseurs, et sur leur reine à l’appétit redoutable.

Le scénario peut laisser un peu perplexe, ne sachant trop parfois où Bablet veut nous emmener.
La belle mort n’est pas une BD d’action mais s’attache davantage à l’ambiance, soulignée par des accents philosophiques. Nous avons là une BD assez remarquable dans son ensemble.

belle_mort7

La fin du monde est pas mal à la mode ces derniers temps. Mathieu Bablet relève le défi de façon originale et surtout, superbement illustrée. Certains dessins sont vraiment époustouflants. Il s’agit là d’une première pour l’auteur. Pour ma part, ma curiosité est piquée, pour sûr, je guetterai ces prochains bouquins…

 A découvrir.

La belle mort / Mathieu Bablet. Ankama « Label 619 ». 2011. 144 p.
Challenge Geek #02

labellemortchallenge geek

3 commentaires sur “La belle mort – Mathieu Bablet”

  1. La couverture est très réussie, ça donne envie d’en découvrir plus. Je note aussi.

    C’est vrai que la thématique « fin du monde » revient assez souvent. La plupart du temps, elle est accompagnée de zombies au moins, ça change un peu.

    Merci pour ton billet et désolé pour le retard des commentaires. 🙂

    1. C’est tout à fait ça, ça change. Alors c’est moins trépidant que Walking Dead mais c’est à découvrir, ne serait-ce que pour l’originalité du traitement et les illustrations !

Laisser un commentaire