Le grand méchant renard – de Benjamin Renner

Marre des navets, le renard veut manger du poulet ! Si seulement il pouvait devenir Le grand méchant renard, terreur des poulaillers et bandit de grand chemin. A son grand dam, il est surtout ridicule et n’arrive même pas à faire sursauter un moineau. Devant la situation d’urgence, il décide de prendre des leçons auprès du très distingué Grand Méchant Loup, s’imaginant devenir bientôt aussi célèbre et bien nourri.

Ils mettent en place un plan d’attaque à hauteur de mauviette, consistant à voler des œufs pour pouvoir déguster les poussins. Mais sitôt la coquille brisée, ils considèrent le renard comme leur mère, ce qui n’a pas fini de l’agacer…

le_grand_mechant_renard_image2

Pour sa première BD, le co-réalisateur du dessin animé Ernest et Célestine fait très fort.
Qui aurait cru qu’une histoire de renard et de poules aurait un tel succès. Benjamin Renner relève le pari de signer une bd qui s’adresse à absolument toute la famille avec des dessins à l’aquarelle mordants mais surtout un scénario bien ficelé et suffisamment décalé pour plaire à un public adulte tout en gardant la simplicité cruelle qui fait rire petits et grands. Les gags s’enchainent avec un humour crétin ravageur, autour de scènes cocasses avec des personnages aux mimiques impayables, comme un petit air de cartoon à la Tex Avery.

C’est très drôle, à la fois tendre et loufoque, c’est très bien fait, ça pétille de partout et c’est absolument génial.

A lire en urgence et à offrir sans hésiter !

Le grand méchant renard / Benjamin Renner. Delcourt, 2015

4 commentaires sur “Le grand méchant renard – de Benjamin Renner

Laisser un commentaire