Le loup – Jean-Marc Rochette (Casterman)

Coup de coeur pour ce récit subjuguant qui nous plonge dans l’intimité de la pleine montagne.
Jean-Marc Rochette décrit de manière prodigieuse l’affrontement entre un berger et un jeune loup, la colère qui se mue en haine vengeresse, la patience qui en découle, les forces puisées et amenuisées, la mort qui s’invite et frôle, et la sagesse qui a un moment fait sens.Une BD vraiment époustouflante (je ne ferai pas l’économie de superlatifs pour cette chronique), tant dans l’atmosphère dégagée que dans l’image, qui suit l’action, la devance, la détaille, partage les silences et l’isolement.
On ressent la rudesse de la montagne et tous les enjeux abordés, la question de l’élevage, de la protection des espèces menacées, du rapport homme / nature / animal, et plus largement des choix que l’on opère pour notre société, des questionnements d’ailleurs étayés en fin de BD dans le très à-propos topo de Baptiste Morizot.

Le genre de BD qui laisse coi et fait méditer, et qui pour ma part, me donne envie de rempiler derechef avec l’auteur, d’ailleurs il se trouve que j’ai justement Ailefroide sous le coude…

 
Le loup
Jean-Marc Rochette
Casterman
2019
112 pages

Cette semaine, rendez-vous est pris chez Stephie
Découvrez-y d’autres idées BD !

9 commentaires sur “Le loup – Jean-Marc Rochette (Casterman)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.