Les lutins et le cordonnier

Le cordonnier Emrick et son épouse Frieda sont des gens simples qui savent rester généreux malgré les temps difficiles. Dans leur échoppe, Emrick travaille sans relâche à fabriquer les meilleures chaussures de la ville, qu’il vend pour quelques pièces, ou qu’il échange contre quelques objets ou services avec les plus pauvres.

Un soir, n’ayant plus de bougies pour s’éclairer, Emrick laisse sur la table son travail en cours et va se coucher. Lorsqu’il se lève le matin, le cuir laissé en vrac est devenu une toute jolie paire de souliers. Et ainsi de suite chaque soir le cordonnier laisse ses patrons de cuir sur l’établi, et chaque matin il découvre de nouvelles paires. Les clients tombent vite sous le charme de ces chaussures, qui toujours, leur vont à ravir. L’activité prospère. Mais Emrick et Frieda ne savent toujours pas d’où vient ce mystérieux coup de pouce. Une nuit, ils veillent et aperçoivent d’étranges lutins.

Les-Lutins-et-le-cordonnier-planche-1

Les-Lutins-et-le-cordonnier-page-20

Voici une très belle adaptation du conte des frères Grimm, très réussie !

Les illustrations collent tout à fait à l’univers du conte. Un dessin lumineux et espiègle, tout en rondeur sans être naïfs, et un traitement sépia qui donne un petit côté rétro.
Le texte est bien adapté, concis et juste, bien scénarisé, avec une petite variante sympathique sur l’origine des lutins.
Le format (30 pages, peu de texte) est idéal pour de jeunes lecteurs ou pour de la lecture accompagnée.

Les adaptations de classiques en BD sont à la mode, un filon où l’originalité laisse souvent à désirer… Celle-ci sort vraiment du lot, offrant à la fois une version originale et séduisante, restituant toute la magie du conte. A découvrir !

A partir de 5 ans en lecture accompagnée

Les lutins et le cordonnier / scénario Martin Powell, dessins Pedro Rodriguez. Editions Emmanuel Proust. 2013

 

4 commentaires sur “Les lutins et le cordonnier”

Laisser un commentaire