Les ogres – Jean Gourounas

Quelque part au fond des bois, un monstre velu a les crocs et la poignée de mini-portions qui vit dans la maison a peur de servir d’en-cas, alors ils courent dans tous les sens, à coup de « Ouh là là ! Ouh là là ! » et se planquent comme ils peuvent.

Je n’en dis pas plus et vous laisse savourer la surprise. C’est un album pour jouer à se faire peur mais absolument pas un album flippant. Cet album est juste génial et Jean Gourounas est décidément très fort (le cultissime Grosse Légume c’était déjà lui par exemple).

Ici, il renoue avec le thème de la dévoration en ajoutant la carte du frisson. Il joue à fond sur les contrastes, entre les couleurs, l’ombre et la lumière, les personnages, les formes, renforçant ainsi la dimension impressionnante.

Les jeux de découpes accentuent la partie de cache-cache et le dynamisme de l’histoire, ça court dans tous les sens dans la maisonnée, on se motive par des « Courez » ou des « Par ici ! », on attrape des suées en soufflant un « purée ! », et on se marre franchement devant la double chute aux petits oignons.

En bref, beaucoup d’humour, de tendresse et de filouterie, à partager dès 3 ans, foncez !

Les ogres / Jean Gourounas. Le Rouergue, 2017
(Challenge Je lis aussi des albums #30)

Dans la bibliothèque de Miss M., 3 ans 1/4
Sitôt raconté, sitôt adopté et répété encore et encore, pour le jeu de « chat »/cache-cache, pour le « jouer à se faire peur », pour les fenêtres ajourées, pour la morsure aux fesses et sans doute des tas d’autres raisons. 

Et c’est aussi le retour de notre Chut, les enfants lisent de la semaine…

Enregistrer

2 commentaires sur “Les ogres – Jean Gourounas

Laisser un commentaire