On ne parle pas de ça

Quatre femmes perdent leur enfant adolescent, chacune de manière différente. Mais le vide laissé est le même : contre-nature. Quatre vies, quatre façons d’affronter le doute, le fond du gouffre, le rebond. Le destin les réunit dans cette quête de survie autour d’un personnage simplement en quête de vivre.

Une vraie claque ! Tant sur le fond que dans la forme. Sur un mode « dictaphone », l’auteure nous embarque dans un récit vif et cinglant. Pas de cadeau pour ses personnages, pas de cadeau pour son lecteur. On est bluffé par un contenu si grave et pourtant si plein d’espoir. Et s’il ne fallait retenir qu’une phrase : « Chaque gouffre a un fond. »

On ne parle pas de ça / Eva Kavian. (Oskar, 2014)

[chroniqué par Val]

onneparlepasdeca

Laisser un commentaire