Et sinon, tu fais quoi dans la vie ?

Cette semaine, pour les #CoulissesDuBlog, place à ce qui occupe l’air de rien une bonne partie de nos vies… le boulot !

Je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises sur ce blog, je suis bibliothécaire et ravie de l’être. Je ne suis pas vraiment arrivée là par hasard mais pas nécessairement par « amouuuuuur de la lecture » (ou pas que), et le cheminement n’a pas été de tout repos.

Je suis convaincue de la nécessité de l’accès à la culture gratuite pour tous. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’a poussée vers ce métier il y a quelques années. Travailler en médiathèque c’est pouvoir donner du sens à tout ça. Conseiller, mettre en valeur, donner à voir autre chose. Le rapport n’est pas lié au porte-monnaie, nous pouvons nous tromper, discuter, réajuster. Et nous pouvons ajouter de la valeur sociale à la culture, et de la culture à la société. Même si ça ne se vérifie pas dans toutes les médiathèques, le contexte diffère en fonction des lieux, des collectivités, du terrain, mais dans l’absolu, sans un rond et à la rue, la porte de la médiathèque est ouverte. Ça ne remplit pas le ventre mais ça fait passer le temps, ça permet de ne pas décrocher, ça fait sortir les gens de leur trou, ça aide les enfants à faire leurs exposés et à rapporter de chouettes bouquins à l’école, ça donne un peu d’air, de légèreté, ça fait ouvrir les yeux sur le moche aussi, ça alimente le débat. Les gens se mélangent, les très riches et les très pauvres, les gens de passage, les gens qui ont chaud, les personnes âgées qui font la course avec leur déambulateur, les bancales, les sympas et les pas aimables.

On accueille les nounous avec les très mini portions, les instits avec leurs déjà grands, les éducateurs avec leurs loulous qui doivent apprendre à vivre avec leur handicap, les écrivains ou presque, les conteurs, les artistes, les on-ne-sait-pas trop et tout ceux qui de près ou de loin donnent du sens à la médiathèque.

Si on voit plus loin, il y a des bus qui sillonnent les villes ou les bleds, il y a des caisses de livres ouvertes et racontées dans des quartiers pas très touristiques, il y a des percées en prison, des racontars à l’hôpital, et il y a la plage aussi parfois.

Il y a tout ça et tellement plus encore, la dame au chignon n’est plus (ou presque). Alors ça paye mal et les rouages peuvent être lourds, la route est parfois longue (je vous passe la très pénible question des concours) et l’inertie sauvage, mais quel chouette métier. Un métier à la croisée de l’emploi d’avenir (car la médiathèque est à mon sens, j’insiste oui je sais, absolument nécessaire au cœur de la cité)  et de la voie de garage (réduction de postes et de budgets tout en élargissant les champs d’action) certes, mais quel chouette métier.

[Bon, j’ai fait mon laïus social, c’est mon côté militant culturel qui persiste, mais rassurez-vous, quand il faut aller acheter un tas de bouquin sans ouvrir le porte-monnaie, j’ai mon sourire « noël-avant-l’heure » qui s’affiche pendant une paire de jours.]

Et pour en revenir à la réalité concrète de ma personne à travers ce blog et mon boulot, je travaille donc en médiathèque depuis plus de 10 ans, après une révélation professionnelle dans une BU de sciences et techniques alors que je ne maitrisais absolument pas le domaine. J’ai ensuite tâtonné, repris les cours, travaillé dans une chouette médiathèque en région parisienne avant de migrer dans le Noooord, pour tout apprendre de la jeunesse et  y prendre goût, puis re-migrer, toujours du côté de Lille, pour ensuite passer des minus aux adultes, sur la littérature et en particulier le polar et les éditeurs indépendants et tout un tas de choses, et quand même la jeunesse pas très très loin.

J’aime mon métier mais je ne suis pas sûre de le pratiquer jusqu’à la retraite. La bougeotte, la conjoncture, les tas d’envies. Qui sait ? et tant mieux !

Et vous, que faites-vous dans la vie ? Comment en êtes-vous arrivé là ? Des envies, des regrets, des projets ? Vous vous verriez travailler dans le domaine du livre ?

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : https://www.trucsdeblogueuse.com/

Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 »

 

Enregistrer

8 commentaires sur “Et sinon, tu fais quoi dans la vie ?

  1. ça rendrait presque notre métier excitant ! Il est beau aujourd’hui et on verra bien où nous serons demain. Nous aurons au moins offert, pendant un temps, une respiration à ceux qui ont passé la porte de la médiathèque…

    1. En tout cas, c’est comme ça je vois notre boulot, ce que j’ai envie d’en faire, ce qu’il devrait être à mon sens. Après, bien sûr, au quotidien, c’est pas toujours évident. Et il faut faire avec tous ceux qui ne voient pas les choses de la même manière…

  2. A 34 ans, après des années de galère professionnelle, de petits boulots alimentaires et plusieurs années de bénévolat en bibli, j’ai passé l’ABF. Depuis (ça fait 16 ans !) j’ai bossé en BCD (bibli d’école primaire), en centre de documentation et… en bibliothèque (j’arrive à 4 ans d’expérience salariée !) Bref, toujours en remplacement, la galère n’est pas terminée, mais j’ai la chance de faire un travail que j’aime. Et que je fais parce que j’aime les livres depuis que je sais lire, que j’aime lire/raconter des histoires, partager mes découvertes, mes coups de cœurs… Je travaille actuellement dans une « petite » bibliothèque (ville de 8000 hab.) et je suis ravie quand les lecteurs reviennent en me disant qu’ils ont aimé le livre que je leur avais conseillé ! Et je confirme, aller en librairie choisir et acheter plein de livres sans débourser un sous, c’est le bonheur !!!

Laisser un commentaire