Te laisser partir – de Clare Mackintosh (Marabout)

Bristol, sud de l’Angleterre. Tout commence par un accident dramatique. Un enfant qui traverse la rue sans regarder, la pluie, la nuit, le choc. Le conducteur prend la fuite. Malgré le piétinement de l’enquête, deux policiers persistent à traquer la moindre info qui pourrait les mettre sur une piste permettant de la rouvrir. Parallèlement, nous suivons la vie d’une femme tentant de poursuivre sa vie, en équilibre sur un fil sur le point de craquer.

« Peu à peu, sans que je m’en aperçoive, mon chagrin a changé de forme, passant d’une douleur vive et irrégulière, impossible à museler, à une souffrance sourde et constante que je peux reléguer dans un coin de ma tête. Et si je ne la réveille pas, je peux faire semblant que tout va bien. Que je n’ai jamais eu d’autre vie. » 

Clare Mackintosh est très fine. Alors que l’on pourrait s’attendre à un thriller à première vue assez banal, elle brouille les pistes, mise sur les non-dits, joue sur le revers des cartes et réserve quelques surprises. On obtient ainsi un roman beaucoup plus profond qu’il n’y paraît, grave et sensible, avec en toile de fond une importante question de société, que je ne dévoilerais pas pour les besoins de l’intrigue.

C’est aussi un roman qui vous fait voir le large avec de belles descriptions de la côte du Pays de Galles, le charme des falaises, les vagues qui claquent, une ambiance qui ravira les amateurs du genre.

Un premier roman réussit pour l’ancien flic Clare Mackintosh. Lu sur le conseil d’un lecteur sur mon lieu de travail, ce roman que je ne me prédestinais pas particulièrement à lire est une bonne surprise. Si on peut bien déplorer quelques longueurs et lieux communs, c’est surtout un roman déroutant et prenant et en tout cas très prometteur pour la suite.

Te laisser partir / Clare Mackintosh. Marabout (Thriller), 2016
Prix Cognac du polar international 2016
Paru également chez Livre de poche

 

Laisser un commentaire