Il y a du monde !

Tomoko Ohmura a le don pour créer de petites histoires efficaces, à la fois pédagogiques et pleines d’humour, avec des répliques que les enfants connaissent vite par coeur, et ce petit côté japonais en plus, dans le trait et la philosophie. Pourquoi ça n’avance pas ? Faites la queue ! Les titres en disent déjà long.

Avec Il y a du monde ! on retrouve la simplicité de l’histoire, la ritournelle. Les illustrations sont beaucoup plus kawaï, avec beaucoup plus de couleurs, d’ailleurs l’album n’est pas édité chez l’Ecole des loisirs comme d’habitude mais chez Nobi Nobi, beaucoup plus japonisant et kawaï !

Un singe cherche la tranquillité, pour siester, bouquiner ou manger un morceau. Mais à chaque fois qu’il s’installe, tout un tas de monde rapplique et c’est la cohue. Une histoire courte à observer longuement, des personnages changent d’une scène à l’autre, d’autres restent, des tas de détails à contempler, un peu sur le mode du cherche et trouve. Et alors le must, c’est quand même le sens du détail géographique à portée des plus petits, avec par exemple le Mont Fuji en fond de paysage des bains publics.

Pour les 2-6 ans (à la louche)

Il y a du monde ! / Tomoko Ohmura. Nobi nobi, 2015
(Challenge Je lis aussi des albums #32)

Et c’est aussi notre Chut, les enfants lisent de la semaine…

6 commentaires sur “Il y a du monde !

  1. Je l’avais chroniqué à sa sortie, j’aime beaucoup cette autrice moi aussi.
    Dans « il y a du monde », un petit caméléon se cache à chaque pages, les enfants adorent le repérer (il est même sur les pages où il n’y a personne, mais en ton sur ton, difficile à voir)

Laisser un commentaire