L’attentat – l’adaptation en BD

Un chirurgien, palestinien naturalisé israélien, intervient auprès des victimes d’un attentat suicide perpétré dans un restaurant de Tel-Aviv. Il apprend rapidement que le kamikaze s’avère être son épouse.
Je ne reviendrai pas davantage sur l’histoire, puisque je l’avais déjà évoquée après lecture du roman ICI.

Je m’étais fait surprendre par ce roman, de façon assez inattendue. J’ai beaucoup aimé relire ce récit sous sa variante dessinée. Le récit est bien adapté, le scénario est bien ficelé, fidèle au roman de Yasmina Khadra. Le dessin très réaliste convient bien, avec des cases en nombre qui donnent du rythme, transmettent la tension, l’incompréhension de cet homme qui n’a rien vu venir.

attentat_61Et puis surtout en toile de fond, le contexte social et politique, le conflit israélo-palestinien, le racisme ambiant, le prosélytisme religieux. A la manière du roman, l’accent est mis sur la compréhension, non pas sur l’accusation, sans morale ni parti pris. Les situations sont bien senties et les dessins représentent bien le « film » que l’on peut se faire à la lecture du roman.

« Tout Juif de Palestine est un peu arabe et aucun Arabe d’Israël ne peut prétendre ne pas être un peu juif. »

L’attentat / scénario Loïc Dauviller, dessin Glen Chapron, d’après le roman de Yasmina Khadra. Glénat. 2012. 152 p.

attentatbd

2 commentaires sur “L’attentat – l’adaptation en BD

Laisser un commentaire