Les saisons

Les saisons comme on les ressent avec cet album documentaire poétique qui célèbre les saisons et les changements qui surviennent. Un album très sensitif et plein de douceur pour les mini-portions qui ont aussi droit à leur instant feel-good.

Un repas monstrueux

Une flopée de monstres s’en va se mettre à table, et autant dire qu’ils ont les crocs. A chaque page, un nouveau personnage se retrouve devant une belle assiette garnie de mets de choix. Sauf que les monstres ne peuvent manger que les aliments qui ont la même forme qu’eux. A l’enfant de les retrouver. Un livre à flaps hyper astucieux pour les 2-5 ans.

Les ogres – Jean Gourounas

Quelque part au fond des bois, un monstre velu a les crocs et la poignée de mini-portions qui vit dans la maison a peur de servir d’en-cas, alors ils courent dans tous les sens, à coup de « Ouh là là ! Ouh là là ! » et se planquent comme ils peuvent. Humour, frissons et filouterie à partager dès 3 ans.

Vu d’en haut – de Marie Poirier

Plongez dans cet album sans texte fabuleux qui vous emmène au soleil dans un coin de jardin. Ici on fait des châteaux de sable ou bien trempette dans la piscine boudins, on grignote des biscuits et on arrose ça avec de la citronnade, le chat est dans le coin, perplexe devant le tuyau d’arrosage. Une ode au farniente pour les moins de 4 ans.

J’hésite

Des traits qui s’allongent, se courbent, s’épaississent, trouvent un sens et prennent vie à travers l’imaginaire, deviennent forêt, vers de terre, zèbres qui mangent des spaghettis, avec la mer pas loin aussi pourquoi, des nuages, un coup de vent… Le bonhomme qui tient les crayons hésite encore… Un album plein de couleurs, de rêverie, d’humour, à partager dès 2-3 ans.

L’enfant et la baleine

Coup de coeur pour cet album aventurier et doux, avec des illustrations qui vous happent littéralement et un univers très sensitif. Vous êtes au bord du large, vous sentez l’écume, entendez les mouettes, le ciré est pendu dans l’entrée et la soupe de poisson est en train de mijoter…

Pas envie !

Une histoire de mauvaise journée, journée chafouine, de mauvais poil quoi. Micha n’a envie de rien, ni de jouer au foot, ni de faire une bataille, ni de se promener, juste envie d’être tranquille ou de râler. Oui, mais s’il ne s’agissait après tout que d’un petit creux ? Une drôle d’histoire, d’amitié, des mauvais jours, de sale gosse, de mauvaise foi, avec des bobines impayables, à partager dès 18 mois.